Les entretiens en entreprise : Quels sont les entretiens professionnels que vous devez ou pouvez mettre en place au sein de votre société ?

Les entretiens en entreprise : Quels sont les entretiens professionnels que vous devez ou pouvez mettre en place au sein de votre société ?

L’entretien annuel d’évaluation

Bien que facultatif, cet entretien est très souvent mené dans les entreprises. Il permet d’évaluer les aptitudes professionnelles d’un(e) salarié(e) sous forme de notation, d’appréciation… Il constitue un temps privilégié où l’entreprise accorde toute son attention envers son ou sa salarié(e). Il permet de faire le point sur l’année écoulée et de fixer les objectifs et missions pour l’année suivante.
Si l’employeur n’a pas l’obligation de réaliser ce type d’entretien, le salarié, lui, ne peut refuser de s’y soumettre à l’unique condition qu’il ait été tenu informé des modalités et techniques utilisées pour l’évaluation.
Les résultats de l’entretien annuel sont confidentiels. Le salarié a cependant la possibilité de les connaître sur demande.

À noter que dans certains cas, la convention collective prévoit ces entretiens annuels d’évaluation et règlemente la forme qu’ils doivent prendre.


L’entretien professionnel

L’entretien professionnel est obligatoire en entreprise. (Code du travail : article L. 6315-1)

Quand doit-il avoir lieu ?
Dès son embauche, le salarié doit être informé de cet entretien qui doit être réalisé tous les 2 ans (sauf accord collectif d’entreprise ou de branche donnant une périodicité différente) et proposé aux retours de certaines absences : congé parental, congé maternité, congé sabbatique, arrêt maladie de plus de 6 mois… 


Objectifs de l’entretien professionnel
Cet entretien a pour objectif de consacrer un temps avec le salarié sur les perspectives d’évolution professionnelle et la qualification de son emploi. Afin de préparer au mieux cet entretien, il convient d’informer à l’avance de la date de tenue de l’entretien. L’employeur peut également proposer au salarié de recourir à des services de conseil en évolution professionnelle afin de l’aider à préparer son entretien professionnel.


Quels salariés sont concernés ?
Tous les salariés (quel que soit leur contrat de travail) ayant plus de deux ans d’ancienneté dans l’entreprise sont concernés.

 

L’entretien professionnel bilan :

Tous les 6 ans, les entreprises ont l’obligation de rédiger un bilan sur le parcours professionnel du salarié. Il s’agit de vérifier que les entretiens professionnels obligatoires se sont bien tenus et que le salarié a pu accéder à la formation, à la certification professionnelle ou à une progression salariale ou professionnelle.

Les sanctions en cas de non-application

  • Pour les entreprises de 50 salariés et plus, en cas d’absence d’entretiens professionnels et d’absence de formation au cours des 6 ans précédant l’entretien bilan, les entreprises peuvent être contraintes de verser 3000€ supplémentaires sur le Compte professionnel de Formation du salarié concerné.
  • Pour les entreprises de – de 50 salariés, le salarié peut obtenir des dommages et intérêts s’il arrive à démontrer un préjudice dû à l’absence de ces entretiens.

 

Les entretiens avec les salariés titulaires d’un mandat

Au début et à la fin de chaque mandat, les représentants du personnel peuvent bénéficier, à leur demande, d’un entretien individuel.
L’objectif de cet entretien en début de mandat est d’aborder avec l’employeur les modalités pratiques de l’exercice de la mission de représentant du personnel.
L’entretien à la fin du mandat doit, quant à lui, être à la demande de l’employeur.
Son objectif est de recenser les différentes compétences acquises au cours de l’exercice du mandat afin de valoriser l’expérience obtenue.

NB : A partir du 31 décembre 2019 : 

- les entreprises de plus de 2000 salariés auront l’obligation d’effectuer l’entretien de fin de mandats avec chacun des représentants du personnel.
- les entreprises de 2000 salariés et moins, devront convoquer à cet entretien, les représentants du personnel dont le nombre d’heures de délégation représente au moins de 30% de la durée contractuelle de travail à l’année.

/!\ Attention, cet entretien ne se substitue pas à l’entretien professionnel obligatoire.

 

Les entretiens avec les salariés en télétravail

Si vous employez des salariés en télétravail, vous devez effectuer, une fois par an, un entretien individuel avec ces derniers.
L’objectif de cet entretien est d’évaluer les conditions de travail et la charge de travail du salarié en télétravail.


L’entretien annuel Forfait-Jour

En cas de convention de forfait jour avec un(e) salarié(e), l’entretien annuel est obligatoire pour l’employeur (L 3121-46 du Code du travail).
La loi prévoit l’organisation d’un entretien minimum par an afin d’évoquer avec le ou la salarié(e) sa charge de travail, l’articulation entre sa vie personnelle et professionnelle, sa rémunération et l’organisation de son travail dans l’entreprise.

// Quel que soit l’entretien, nous vous conseillons de conserver des traces écrites de leurs tenues. En effet, même si la loi ne prévoit pas toujours des sanctions en cas de non-application, il est tout à fait possible pour le salarié d’obtenir des dommages et intérêts s’il prouve un préjudice dû à l’absence de ces entretiens. \\

 

Pour résumer :

  FACULTATIF OBLIGATOIRE
  Entretien annuel  Entretien professionnel  Entretien bilan  Entretien avec les titulaires d’un mandat  Entretien pour les salariés en télétravail  Entretien annuel 
  Une fois par an Tous les 2 ans Tous les 6 ans En début et en fin de mandat Une fois par an Une fois par an
Salarié (e) X X X      
Représentant(e) du personnel X X X X    
Salarié(e) en télétravail X X X   X  
Salarié(e) en convention forfait jour X X X     X

 

Votre cabinet d’experts comptables vous accompagne dans vos démarches de gestion de vos ressources humaines. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.